INTERVIEW – 10 ans du double-diplôme entre le Viadrina et l’IEP

04.11.2019

LISA MÖLLER

Assistante du projet « re:constitution », qui traite de l’État de droit et la démocratie en Europe

A l'occasion des dix ans du double-diplôme entre la Viadrina et l'IEP de Strasbourg, plusieurs diplômés reviennent sur leurs parcours.

Diplômée de la promotion 2019 du Master, spécialité franco-germanique, Lisa nous parle aujourd'hui de son parcours universitaire et professionnel.

Nous lui avons posé quelques questions sur son parcours et sur les apports du double diplôme entre la Viadrina et l'IEP.

Nationalité : Allemande

Master : Politiques Européennes et Franco-Germaniques (GER)

Parcours académique avant le Master : Licence franco-allemande « Études franco-allemande » à l’Université de Ratisbonne et l’Université de Nice (Parcours UFA)

Stage de fin d'études : Stiftung Mercator (3 mois), une fondation allemande basée à Essen

Parcours professionnel depuis la fin du Master : Après avoir fini mon stage à la Fondation Mercator, on m’a proposé de continuer d’y travailler comme assistante. J’y ai travaillé d’août 2018 à janvier 2019. Depuis mai 2019, je travaille à temps plein dans le programme « re:constitution ». En parallèle, j’ai écrit mon mémoire de master que j’ai rendu en août 2019

Job Actuel : Assistante du projet « re:constitution », un nouveau programme qui traite de l’État de droit et la démocratie en Europe

Avez-vous trouvé un emploi facilement à la fin du double-diplôme ?  

Assez facilement, je dirais. Grâce à plusieurs stages effectués pendant mes études et mon engagement bénévole, j’avais plusieurs pistes et contacts qui ont certainement facilité ma recherche.

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants comme nous, qui avons choisi de s’orienter vers un double diplôme franco-allemand et qui allons bientôt rentrer sur le marché du travail ?

Ce qui m’a aidé :

  • Ne pas se fixer sur le domaine franco-allemand
  • Commencer à rechercher des postes intéressants relativement tôt
  • Identifier en amont les institutions/organisations/entreprises pour lesquelles on souhaiterait travailler à s’inscrire à leurs newsletters, les suivre sur twitter, facebook etc.

Ne pas perdre l’espoir (j’ai envoyé 16 candidatures, au début que des réponses négatives, d’un coup 3 entretiens, dont mon job actuel)

Avez-vous envisagé de travailler dans le pays partenaire à la fin de votre Master ?

Oui, mais j’ai opté pour Berlin pour des raisons personnelles. Si je n’avais pas trouvé d’emploi dans un certain temps, j’aurais élargi ma recherche de travail.

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre poste actuel ?  

Comme je coordonne un programme qui est encore très nouveau (lancement en mai 2019), j’ai la possibilité de développer et de concevoir activement les différents axes du programme.

Si vous deviez changer quelque chose dans votre parcours, que feriez-vous ?  

J’aurais pu finir mon mémoire plus tôt. Travailler 39 heures par semaine et rédiger un mémoire en parallèle n’est pas si évident. Après, il y avait l’offre d’emploi, donc il n’y avait pas vraiment de marge de manœuvre.

Selon vous, que vous a apporté le double-diplôme franco-allemand dans votre carrière ?

Cela constitue sûrement un atout lors de la recherche d’emploi. Un.e étudiant.e qui a deux diplômes de deux universités de deux pays différents en poche est souvent plus intéressant.e que quelqu’un qui n’a fait qu’un parcours « normal ».

Côté continu, le diplôme franco-allemand a facilité mon engagement bénévole (au sein de la Commission Franco-Allemande de la Jeunesse). Sinon, j’ai l’impression qu’on doit beaucoup expliquer les parcours de l’UFA dans le monde non-franco-allemand.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaiterait faire un double-diplôme franco-allemand ?  

Il faut avoir de la patience, il ne faut pas se stresser, il faut vouloir déménager tous les ans – et parfois, il faut accepter (les démarches administratives) sans les comprendre. Mais sinon, j’ai beaucoup apprécié les années en double-diplôme et j’ai rencontré des ami.e.s qui sont comme moi des adeptes du franco-allemand 😊