INTERVIEW – 10 ans du double-diplôme entre le Viadrina et l’IEP

04.11.2019

CLARA FUMEX

Elève-attachée à l’Institut régional d’administration de Lyon

A l’occasion des dix ans du double-diplôme entre la Viadrina et l’IEP de Strasbourg, plusieurs diplômés reviennent sur leurs parcours.

Diplômée de la promotion 2017 du Master, spécialité Sécurité extérieure et intérieure de l’Union européenne, Clara nous parle aujourd’hui de son parcours universitaire et professionnel.

Nous lui avons posé quelques questions sur son parcours et sur les apports du double diplôme entre la Viadrina et l’IEP.

Nationalité : Française

Master : Sécurité extérieure et intérieure de l’Union européenne (SESI)

Parcours académique avant le Master : Licence de droit privé, puis Master 1 en droit international et européen

Stage de fin d’études : Conseil de l’Europe – Direction Générale Droits de l’homme et Etat de droit – coopération avec les institutions internationales et la société civile

Parcours professionnel depuis la fin du Master : 

  • 2017-2018: bénévolat dans une entreprise européenne sociale promouvant l’égalité entre les femmes et les hommes sur leur lieu de travail (Bruxelles)
  • 2018-2019: Centre de préparation à l’administration générale (CPAG) à Sciences Po Lyon
  • 2019-2020: IRA de Lyon

Job Actuel : Elève-attachée à l’Institut régional d’administration de Lyon

Avez-vous trouvé un emploi facilement à la fin du double-diplôme ?  

Non car je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire. Si vous avez un projet professionnel défini, vous trouverez sûrement plus rapidement !

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants comme nous, qui avons choisi de s’orienter vers un double diplôme franco-allemand et qui allons bientôt rentrer sur le marché du travail ?

Essayez de conserver au maximum ce profil franco-germanique qui est recherché des deux côtés de la frontière.

Prenez le temps de réfléchir à ce que vous aimeriez faire plus tard et n’hésitez pas à multiplier les expériences diverses (même si elles sont courtes).

Ne restez pas d’éternels stagiaires et n’acceptez pas un poste « à n’importe quel prix » ! Il s’agit de votre avenir donc il faut que ça vous plaise.

Avez-vous envisagé de travailler dans le pays partenaire à la fin de votre Master ?

Oui et j’y pense encore !

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre poste actuel ?  

Les avantages d’être fonctionnaire d’Etat sont la multiplicité des carrières mais également la perspective de mobilité qui peut se faire aussi bien au sein de son administration, qu’à l’international.

Si vous deviez changer quelque chose dans votre parcours, que feriez-vous ?  

Je prendrais une année sabbatique une fois diplômée pour réfléchir à mon projet professionnel et apprendre une nouvelle langue.

Selon vous, que vous a apporté le double-diplôme franco-allemand dans votre carrière ?

Tout d’abord, le double-diplôme m’a permis d’élargir mes perspectives de carrière, puisque j’avais une formation initiale de juriste. Ensuite, il a rendu mon curriculum vitae plus attractif auprès des recruteurs. Enfin, il m’a permis de me spécialiser dans plusieurs domaines (franco-germanique, sécurité et défense, droits de l’homme, égalité femme/homme).

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaiterait faire un double-diplôme franco-allemand ?  

Pour les Français, profitez de votre année en Allemagne pour assister à des cours que vous n’aurez pas en France et intéressez vous au pays d‘accueil. Par exemple, j’ai pu apprendre beaucoup sur l’Allemagne de l’Est grâce à mon année à la Viadrina.

Pour les Allemands, je pense qu’il est nécessaire d’avoir un bon niveau en français car les cours à Sciences Po seront intenses, mais très enrichissants!