Voyage d’études au Luxembourg, édition 2019

Retour sur le voyage d’études au Luxembourg, édition 2019

Retour sur le voyage d’études au Luxembourg des étudiants du Master 2 Europe du 14 au 16 octobre 2019, au cours duquel les étudiants ont pu échanger sur la coopération transfrontalière, le multilinguisme, la recherche et la place de l’UE dans notre quotidien.

Du 14 au 16 octobre, les étudiants du Master 2 Europe de Sciences Po Strasbourg ont eu la possibilité de visiter les institutions européennes, ainsi que les institutions de coopération transfrontalière présentes sur le territoire luxembourgeois.

Au programme : le campus Belval, la Maison de la Grande Région, la Chambre des Députés du Luxembourg, la Cour des Comptes européenne et la Cour de Justice de l’Union Européenne…

Toutes ces visites ont été agrémentées par des interventions pour échanger sur la coopération transfrontalière, le multilinguisme, la recherche et la place de l’UE dans notre quotidien.

L’Europe au local

Maison de la Grande Région

Lors de la première journée au Luxembourg, deux groupes ont assisté à deux visites parallèles. Une trentaine d’étudiants se sont ainsi rendus dans les locaux de la Maison de la Grande Région à Esch-sur-Alzette. Cette Maison inaugurée en 2015 regroupe diverses institutions (dont Quattropole, EuRegio ou encore Interreg) opérant toutes dans les régions de Lorraine, Luxembourg, Wallonie et Sarre. La Maison de la Grande Région oeuvre pour valoriser les activités de coopération transfrontalière entre les quatre États mais aussi pour créer un lieu de rencontre et de communication. Les étudiants ont eu l’occasion d’échanger avec des intervenants des différentes structures et de débattre des enjeux transfrontaliers. Au Luxembourg, l’Europe se vit également à l’échelle locale !

Campus Belval

La visite du campus a quant à elle permis au reste des étudiants de découvrir un lieu chargé d’histoire où se trouvaient autrefois les hauts fourneaux de la ville. Cet endroit à l’architecture moderne se veut incarner l’ambition nouvelle du Luxembourg de devenir un pôle majeur de recherche en Europe. A l’intérieur, le Learning Center, qui sert à la fois de bibliothèque universitaire et d’espace de travail, est particulièrement impressionnant par sa taille et son équipement qui s’étendent sur 5 étages.

Les étudiants ont pu assister à différentes présentations animées par des chercheurs en sciences politiques. Ainsi, Michal Mochtak a par exemple présenté son projet “ELWar – Electoral Legacies of War: Political Competition in Postwar Southeast Europe” et a souligné les avantages offerts par ce campus moderne.

Chambre des députés

La deuxième journée du voyage a été l’occasion pour les étudiants de découvrir la Chambre des députés luxembourgeoise et d’échanger avec M. Marc Angel, député socialiste et président de la Commission des affaires étrangères et européennes de la Chambre. Personnalité résolument sympathique et passionnante, M. Angel a raconté l’histoire du Grand-Duché de Luxembourg et expliqué l’important travail de rebranding du pays auquel s’attache depuis 2013 le gouvernement afin de redorer l’image du Luxembourg jusqu’alors ternie aux yeux des citoyens par les affaires liées au secret bancaire. Plus petit membre fondateur de l’Union européenne, le Luxembourg, peu importent les différentes sensibilités politiques des députés, est définitivement pro-européen et se positionne en faveur du multilatéralisme au travers de sa participation à de nombreuses organisations internationales. Sa position géographique et son multilinguisme – le Luxembourg a trois langues officielles – en sont ses atouts d’après M. Angel car ils permettent au pays d’avoir un rôle d’intermédiaire à l’échelle européenne entre ses pays voisins ainsi que d’attirer des travailleurs frontaliers au sein de la Grande Région qui lui est gage de vitalité économique.

L’Union Européenne et son rayonnement juridique

Cour des Comptes européenne

La visite à la Cour des Comptes européenne a permis aux étudiants du Master de comprendre les subtilités de l’objectif principal de cette institution : l’amélioration de la gestion financière de l’UE. Les étudiants ont eu donc l’occasion d’échanger avec Monsieur Clot, assistant du Directeur de la Chambre III, sur les missions d’action extérieure, de sécurité et justice de la Cour, mais aussi sur son parcours et sa vision de l’Europe.

Cour de Justice de l’UE

C’est sur une dernière journée chargée et ponctuée de nombreuses interventions que s’est conclu ce voyage au Luxembourg. Après avoir assisté à une audience de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), les étudiants ont eu le privilège d’écouter et d’échanger avec des référendaires à la CJUE. Cette opportunité de mieux comprendre les tâches quotidiennes et les responsabilités qu’impliquent cette position ont donné aux étudiants un aperçu de la vie au jour le jour au sein de la CJUE.

La présentation du métier de juriste linguiste par Mme. M. Vassilopoulos marqua la fin d’une visite enrichissante de la CJUE et d’un voyage de 3 jours riche en émotion au Luxembourg.

Par Louise Morlon, Laure Guédon, Neill Fitzgerald, Manon Lovacz et Lidia Mrozek

By |2019-11-05T10:44:14+00:00November 5th, 2019|CONTENT|0 Comments