Parler d’Europe

08.06.2020

Quelles perspectives pour l’industrie européenne de défense ?

Jusqu’alors peu développée et largement tributaire de certaines composantes américaines, quel est l’état actuel de l’industrie de défense européenne ? 

C’est la question que plusieurs de nos étudiants se sont posée, dans le cadre de nos groupes de travail, à travers une publication réalisée en partenariat avec la Fondation Robert Schuman et sous la direction du Général Jean-Paul Thonnier.

Des initiatives ont été lancées dans le domaine de la défense en matière de coopération industrielle. Dans un contexte international incertain, des programmes comme les projets franco-allemands du SCAF et du MGCS suscitent un certain nombre de questionnements sur l’avenir de la coopération entre les industries européennes en matière de défense. S’il y a déjà eu des succès en la matière, de nombreux projets ont échoué par le passé, assombrissant les perspectives de coopération. Dès lors, il s’agit de savoir quelle serait la méthode pertinente à adopter pour que ces projets réussissent et, à plus long-terme, quels seraient les défis principaux à surmonter pour pérenniser ces formes de coopération. La sécurité collective des Européens ne peut être durablement assurée sans une clarification de la position de l’UE vis-à-vis de l’OTAN, de l’objectif finalement attribué à la CSP, ou encore sans constitution d’un véritable marché commun de défense. Si la conjoncture actuelle est propice au changement, il reste pour les Européens à se saisir de cette opportunité pour concrétiser les premières avancées. Face aux enjeux économiques et sécuritaires posés par la crise sanitaire du Covid-19, plusieurs chercheurs sur l’industrie européenne d’armement ont lancé des appels afin de faire en sorte que la défense ne soit pas l’une des grandes oubliées de la relance.

▶️Retrouvez ici le travail complet de nos étudiants ◀️

By |2020-06-09T09:29:30+00:00June 8th, 2020|CONTENT, Groupes de travail, Militaire, rapportgroupe|0 Comments