INTERVIEW

1.11.2016

Hélène DERESZOWSKI

Chargée de mission en affaires européennes à ACOM France.

 

Diplômée de la promotion 2007 du double diplôme de Master d’Études Européennes, mention franco-polonais,  Hélène a accepté de répondre à quelques questions sur son parcours universitaire et professionnel, ainsi que sur les apports de sa formation. 

MASTER : Double Diplôme de Master d’Études Européennes, mention franco-polonais (avec l’Université de Jagellonne – Cracovie).

Stage de fin d’études : Stage au service Justice et Gouvernance du Centre européen des questions de minorités (European Centre for Minority Issues) en Allemagne.

Poste actuel : Chargée de mission en affaires européennes chez ACOM France.

Quel a été votre parcours depuis la fin du Master en quelques mots ?

Après l’obtention de mon master 2 en 2007, j’ai suivi le master en études européennes interdisciplinaires au Collège d’Europe, campus de Natolin. J’ai ensuite effectué un stage à l’Agence des Droits fondamentaux de l’Union européenne. Directement après ce stage, j’ai réalisé un autre stage à Bruxelles dans une association à l’issue duquel j’ai été embauchée en CDI. J’avais principalement en charge la gestion d’un projet européen (programme Leonardo da Vinci 2007-2013- formation professionnelle) et le montage de projets européens. Pour des raisons personnelles, je suis ensuite partie en Argentine où j’ai travaillé comme associée de recherche (traduction et traitement de données financières) dans une multinationale. Je suis revenue en France il y a deux ans où j’ai trouvé un emploi de chargée de mission en affaires européennes pour une association de communes (poste actuel). J’ai principalement en charge de préparer des projets de coopération territoriale sur des questions liées à la gestion de l’après-mine et d’informer les communes adhérentes sur les opportunités de coopération et de financements européens.

Quels sont pour vous les trois mots qui résument le mieux la formation Politiques Européennes ?

Qualité – Réseau – Echange

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre poste actuel ?

Mon poste me permet de découvrir de nouvelles thématiques que je n’avais jamais abordées auparavant. J’apprends de nouvelles choses tous les jours et c’est ce qui me motive le plus.

Si vous deviez changer / recommencer quelque chose dans votre parcours, qu’est-ce que ce serait ?

J’aurais aimé suivre un double cursus. La formation étant assez généraliste, j’aurais aimé me spécialiser sur un domaine particulier, afin de me sentir « plus légitime » pour postuler sur certains postes. Par exemple, j’aurais aimé avoir en outre une formation scientifique pour notamment travailler comme ingénieur d’études en université et suivre des projets européens et internationaux de recherche. Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre !

Quel conseil auriez-vous aimé que l’on vous donne lorsque vous étiez étudiante ?

Que me l’on donne des conseils très pratico-pratiques sur le « networking », par exemple, comment se présenter, comment aborder des personnes ou des structures pouvant être utiles à notre carrière.

Et peut-être aussi avoir quelques outils et conseils pour mieux définir notre futur parcours professionnel et mieux cerner dans quel secteur nous souhaitons travailler, par exemple : autorités publiques, associatif, université, entreprise, etc. Cela pourrait être comme un service d’orientation active.

Où pensez-vous que l’Europe a le plus besoin d’étudiants formés par le Master de l’IEP ?

Dans la sensibilisation des collectivités territoriales. Certains élus locaux semblent très éloignés et peu intéressés par les questions européennes. Le degré d’information auprès des élus semble à cet égard assez inégal. Il pourrait donc être intéressant d’informer au mieux les élus sur les enjeux des politiques publiques européennes.

Avez-vous une anecdote de votre parcours que vous vous voudriez partager?

Le voyage commun à Wroclaw…

Partageriez-vous avec nous le niveau de votre salaire actuel ?

Oui : 2000 € net.

Est-ce que l’organisation ou l’entreprise dans laquelle vous travaillez recrute des stagiaires du profil de l’IEP ?

En ce moment non, mais il lui est arrivé de recruter des stagiaires. Il est à noter que c’est une petite structure associative employant 4 personnes.

By | 2017-01-16T19:18:33+00:00 December 18th, 2016|Alumni, Association, INTERVIEW, Projets Européens|0 Comments